Le Sacrement des malades


Jésus l’a confié à son Église, Saint Jacques l’atteste « Si l’un de vous est malade, qu’il appelle ceux qui dans l’Église exercent la fonction d’anciens : ils prieront sur lui après lui avoir fait une onction d’huile au nom du Seigneur ».

Pour recevoir avec foi ce sacrement, il ne faut pas attendre la dernière extrémité, mais en toute conscience, quand arrivent la maladie ou le grand âge.

On peut aussi le demander lorsqu’on doit subir une opération chirurgicale grave. Il peut être reçu plusieurs fois.

Ce sacrement est aussi célébré, sur demande près d’un prêtre, la veille du pardon de Notre de Délivrance.